Vertèbre

Création le 21 novembre 1989, Festival Toulouse / Barcelone / Bruxelles Danse 92 - Théâtre de la Digue, Toulouse

 

Une silhouette sans visage pour donner plus de profondeur au détail du geste et aux métamorphoses du corps.

Dévoiler la blancheur des chairs dissimulées sous le vêtement noir et donner corps aux mouvements.

Faire surgir le cri intérieur à l’instant où on ne l’attend pas.

Retrouver le regard qui apprivoise l’espace.

L’espace, une matière palpable et dense que je traverse, que je fend et dont les remous caressent la peau

L’espace où je tente d’emmener le spectateur pour qu’il partage ces sensations et m’en raconte d’autres, jouissance de la danse...

 


 

up