Hisolo

Création du 10 au 13 décembre 1997, Le Botanique, Bruxelles

Hisolo, spécialement conçu pour le danseur Emilio Gutiérrez, peut être vu comme une appropriation progressive des sens et du corps. Une longue immobilité introduit la pièce. Debout et la tête enfouie sous un tissu le danseur semble recueilli en lui-même, à l'écoute du monde où il se prépare à agir. La rencontre avec l'extérieur se fait par des mouvements secs, des impulsions qui dérapent, qui échappent à la conscience et à la volonté comme un lapsus. Puis, la danse se canalise, le corps tempête et se calme, au hasard de petits textes que le danseur sort de sa poche et qui mènent jusqu'à la présence énigmatique d'un poisson suspendu.

Hisolo
est marqué du sceau de deux tempéraments créatifs qui se nourrissent l'un l'autre avec bonheur: la danse claire et raffinée de Michèle Noiret se mêle au mystère et au mysticisme hispaniques de ce superbe danseur qu'est Emilio Gutiérrez"

D'après Isabelle Brochard (Les Saisons de la danse)

 


 

up